Qui sommes-nous ?

Equipe

Susana Jourdan

codirectrice

Jacques Mirenowicz

codirecteur

Après quatorze années passées à animer LaRevueDurable, Susana Jourdan et Jacques Mirenowicz ont voulu étoffer leur palette de moyens pour partager leurs compréhensions, convictions et amour du présent et de l’avenir. L’écriture reste pour eux essentielle, mais fait partie, depuis mars 2016, d’une triade d’actions, qui comprend aussi le travail sur soi et la création d’opportunités pour inclure un maximum de personnes dans la construction concrète de la transition.

Fabienne

Mazenauer

responsable administrative

Jean-Christophe

Froidevaux

créateur graphique

Fabienne Mazenauer reçoit et traite les dons et les cotisations, envoie des remerciements, établit des justificatifs, gère les comptes. Aucune tâche administrative n’échappe à sa gestion rigoureuse.

Gardien zélé et fidèle de la ligne graphique de LaRevueDurable et de ses émanations, Jean-Christophe Froidevaux mobilise son talent et son dévouement pour valoriser graphiquement les documents, ce site et les idées des Artisans de la transition.

Cynthia Magnin

coordinatrice de projet

Philippe Solms

chargé de projet

Coordination, communication, rédaction, Cynthia Magnin apporte sa créativité et son dynamisme dans la réalisation des projets des Artisans de la transition.

Curieux de toute initiative porteuse de durabilité, Philippe Solms est également un passionné des dynamiques citoyennes. Fort de ses expériences de terrain, c’est avec pragmatisme, persévérance et humour qu’il aborde les projets des Artisans de la transition.

Comité

Président

 

Pietro Majno, chirurgien, est responsable du Centre des affections hépato-biliaires et pancréatiques à Genève. Formé professionnellement à considérer comme signes d’incompétence l’inadaptation aux limites physiques et l’inaction face à des problèmes prévisibles, il a constaté que ces travers s’appliquent fortement aux mondes économique et politique. Il lui arrive, lorsqu’il n’est pas en train d’opérer, de bâcher des affiches publicitaires en ville en tant que membre du Réseau des objecteurs de croissance (ROC) Genève.

 

 

Vice-président

 

Yvan Maillard Ardenti pilote le programme « entreprises et droits humains » à la fondation Pain pour le prochain. Grand connaisseur de la finance éthique, il fut l’une des chevilles ouvrières du collectif Non au charbon ! qui, en 2008-2009, a fait capoter, avec les amis de LaRevueDurable, un projet d’investissement fribourgeois dans une centrale à charbon au nord de l’Allemagne.

 

 

Secrétaire

 

Jacques Eschmann préside la section fribourgeoise de Pro Natura. Depuis qu’il a pris sa retraite d’enseignant en géographie, il profite de la nature et laisse libre cours à son esprit contemplatif, mais reste aussi très impliqué dans l’association Fri-Santé, qui vient en aide aux plus démunis qui ont besoin d’assistance médicale.

 

 

Membres

 

Anne DuPasquier est cheffe suppléante de la section Développement durable à l’Office fédéral du développement territorial. Elle a assuré pendant seize ans la vice-présidence suisse de Pro Natura et est aujourd’hui membre de la Fondation sanu durabilitas et de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne.

 

Daniel Chambaz est chef de la Direction de l’environnement du canton de Genève. Il est très engagé dans la construction de l’agglomération valdo-genevoise et dans deux associations : Climat Genève et Terre hospitalière. Cette dernière, qu’il préside, aide les étrangers refoulés de Suisse à se réinsérer dans leur pays d’origine.

 

Patrick Gigon, ancien directeur de la Banque Franck, se consacre aujourd’hui notamment à la gestion de sa fondation, Aupadama, qui vient en aide aux enfants défavorisés dans plusieurs pays d’Asie et en Suisse.

 

Stéphane Cuennet est traducteur indépendant dans le domaine de l’environnement.
Il a longtemps assuré la présidence des Amis de LaRevueDurable.

Comité scientifique

Membres

 

Christian Arnsperger est professeur en durabilité et anthropologie économique à l’Institut de géographie et durabilité (IGD) de la Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE) de l’Université de Lausanne, en Suisse. Il étudie les alternatives post-consuméristes/post-croissance et les liens entre transition écologique et mutation des mentalités et des modes de vie. Conseiller scientifique à la Banque Alternative Suisse (BAS), il est notamment responsable du projet Volteface « L’énergie citoyenne peut-elle devenir un nouveau paradigme énergétique dans le contexte de la transition écologique en Suisse Romande ? » qui a pour origine les dossiers de LaRevueDurable sur l’énergie citoyenne (nos 51 et 54). LaRevueDurable a publié une interview de Christian Arnsperger sur les monnaies complémentaires (n° 56).

http://igd.unil.ch/ChArnsperger

 

 

Amy Dahan est directrice de recherche émérite en histoire des sciences au CNRS, au Centre Alexandre Koyré, à Paris, en France. Historienne des mathématiques, elle s’est intéressée aux relations entre sciences et guerre et entre sciences et politique au XXe siècle, puis aux modèles et à la modélisation pour évaluer le changement climatique. Depuis 2002, elle étudie la gouvernance du climat, et a mis en exergue le schisme qui confine sa diplomatie à l’écart de la réalité du monde : globalisation des marchés, Etats soumis à une concurrence économique féroce et accrochés à leur souveraineté nationale et, in fine, exploitation effrénée des énergies fossiles. LaRevueDurable a publié une interview d’Amy Dahan sur ce schisme (n° 57).

http://koyre.ehess.fr/index.php

 

 

Vincent Kaufmann est professeur de sociologie urbaine et d’analyse de la mobilité à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse. Il dirige le Laboratoire de sociologie urbaine (LASUR) au sein de la Faculté environnement naturel architectural et construit (ENAC). Le LASUR a pour objet le fait urbain à partir des capacités de mobilité et de mobilisation de ses acteurs. Dans une optique de durabilité, les recherches de Vincent Kaufmann portent sur la mobilité quotidienne, les parcours résidentiels, les dynamiques de périurbanisation et de gentrification, l’espace public et la gestion des réseaux. LaRevueDurable a publié deux articles de Vincent Kaufmann (nos 18 et 45), une interview sur l’abîme qui sépare la liberté de l’hypermobilité (n° 31) et prépare le dossier n° 58 sous son patronage.

http://lasur.epfl.ch

 

 

Michel Pimbert est professeur à l’Université de Coventry, au Royaume-Uni, où il dirige le Centre pour l’agroécologie, l’eau et la résilience. Il étudie les politiques et les pratiques d’agroécologie et de souveraineté alimentaire, la gouvernance et la gestion adaptative de la biodiversité et des ressources naturelles, l’action et les méthodes de recherche participative, ainsi que les processus démocratiques délibératifs. Son constat : toute gouvernance des systèmes alimentaires dans laquelle fermiers et citoyens participent à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques agricoles et alimentaires favorise des modes de subsistance et des environnements plus soutenables. LaRevueDurable a publié un article de lui (n° 6), un autre sur ses travaux (n° 22), une interview sur son parcours (n° 27) et prévoit un dossier sous sa houlette en 2017 ou 2018.

www.coventry.ac.uk/research/research-directories/researchers/michel-pimbert

 

 

Sophie Swaton est chercheur enseignante à l’Institut de géographie et durabilité (IGD) de la Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE) de l’Université de Lausanne, en Suisse. Philosophe, spécialiste de l’économie sociale et solidaire et de la transition écologique, Sophie Swaton est impliquée dans le projet Volteface « L’énergie citoyenne peut-elle devenir un nouveau paradigme énergétique dans le contexte de la transition écologique en Suisse Romande ? » qui a pour origine les dossiers de LaRevueDurable sur l’énergie citoyenne (nos 51 et 54).

Uni-Sciences Lausanne

Rapport d’activité

Nous avons besoin de vous

Tél. : +41 26 321 37 11

courriel[at]artisansdelatransition.org

Rue de Lausanne 23

CH - 1700 Fribourg

Suisse

Susana
Jourdan

codirectrice

Jacques
Mirenowicz

codirecteur

Fabienne

Mazenauer

responsable
administrative

Jean-Christophe

Froidevaux

créateur
graphique

Susana Jourdan

codirectrice

Jacques Mirenowicz

codirecteur

Après quatorze années passées à animer LaRevueDurable, Susana Jourdan et Jacques Mirenowicz ont voulu étoffer leur palette de moyens pour partager leurs compréhensions, convictions et amour du présent et de l’avenir. L’écriture reste pour eux essentielle, mais fait désormais partie d’une triade d’actions, qui comprend aussi le travail sur soi et la création d’opportunités pour inclure un maximum de personnes dans la construction concrète de la transition.

 

Fabienne Mazenauer

resp. administration

 

Jean-Christophe Froidevaux

créateur graphique

 

Cynthia Magnin

coordinatrice de projet

 

Philippe Solms

chargé de projet

 

 

 

 

Comité

Président

 

Pietro Majno, chirurgien, est responsable du Centre des affections hépato-biliaires et pancréatiques à Genève. Formé professionnellement à considérer comme signes d’incompétence l’inadaptation aux limites physiques et l’inaction face à des problèmes prévisibles, il a constaté que ces travers s’appliquent fortement aux mondes économique et politique. Il lui arrive, lorsqu’il n’est pas en train d’opérer, de bâcher des affiches publicitaires en ville en tant que membre du Réseau des objecteurs de croissance (ROC) Genève.

 

 

Vice-président

 

Yvan Maillard Ardenti pilote le programme « entreprises et droits humains » à la fondation Pain pour le prochain. Grand connaisseur de la finance éthique, il fut l’une des chevilles ouvrières du collectif Non au charbon ! qui, en 2008-2009, a fait capoter, avec les amis de LaRevueDurable, un projet d’investissement fribourgeois dans une centrale à charbon au nord de l’Allemagne.

 

 

Secrétaire

 

Jacques Eschmann préside la section fribourgeoise de Pro Natura. Depuis qu’il a pris sa retraite d’enseignant en géographie, il profite de la nature et laisse libre cours à son esprit contemplatif, mais reste aussi très impliqué dans l’association Fri-Santé, qui vient en aide aux plus démunis qui ont besoin d’assistance médicale.

 

 

Membres

 

Anne DuPasquier est cheffe suppléante de la section Développement durable à l’Office fédéral du développement territorial. Elle a assuré pendant seize ans la vice-présidence suisse de Pro Natura et est aujourd’hui membre de la Fondation sanu durabilitas et de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne.

 

Daniel Chambaz est chef de la Direction de l’environnement du canton de Genève. Il est très engagé dans la construction de l’agglomération valdo-genevoise et dans deux associations : Climat Genève et Terre hospitalière. Cette dernière, qu’il préside, aide les étrangers refoulés de Suisse à se réinsérer dans leur pays d’origine.

 

Patrick Gigon, ancien directeur de la Banque Franck, se consacre aujourd’hui notamment à la gestion de sa fondation, Aupadama, qui vient en aide aux enfants défavorisés dans plusieurs pays d’Asie et en Suisse.

 

Stéphane Cuennet est traducteur indépendant dans le domaine de l’environnement.
Il a longtemps assuré la présidence des Amis de LaRevueDurable.

Comité scientifique

Membres

 

Christian Arnsperger est professeur en durabilité et anthropologie économique à l’Institut de géographie et durabilité (IGD) de la Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE) de l’Université de Lausanne, en Suisse. Il étudie les alternatives post-consuméristes/post-croissance et les liens entre transition écologique et mutation des mentalités et des modes de vie. Conseiller scientifique à la Banque Alternative Suisse (BAS), il est notamment responsable du projet Volteface « L’énergie citoyenne peut-elle devenir un nouveau paradigme énergétique dans le contexte de la transition écologique en Suisse Romande ? » qui a pour origine les dossiers de LaRevueDurable sur l’énergie citoyenne (nos 51 et 54). LaRevueDurable a publié une interview de Christian Arnsperger sur les monnaies complémentaires (n° 56).

http://igd.unil.ch/ChArnsperger

 

 

Amy Dahan est directrice de recherche émérite en histoire des sciences au CNRS, au Centre Alexandre Koyré, à Paris, en France. Historienne des mathématiques, elle s’est intéressée aux relations entre sciences et guerre et entre sciences et politique au XXe siècle, puis aux modèles et à la modélisation pour évaluer le changement climatique. Depuis 2002, elle étudie la gouvernance du climat, et a mis en exergue le schisme qui confine sa diplomatie à l’écart de la réalité du monde : globalisation des marchés, Etats soumis à une concurrence économique féroce et accrochés à leur souveraineté nationale et, in fine, exploitation effrénée des énergies fossiles. LaRevueDurable a publié une interview d’Amy Dahan sur ce schisme (n° 57).

http://koyre.ehess.fr/index.php

 

 

Vincent Kaufmann est professeur de sociologie urbaine et d’analyse de la mobilité à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse. Il dirige le Laboratoire de sociologie urbaine (LASUR) au sein de la Faculté environnement naturel architectural et construit (ENAC). Le LASUR a pour objet le fait urbain à partir des capacités de mobilité et de mobilisation de ses acteurs. Dans une optique de durabilité, les recherches de Vincent Kaufmann portent sur la mobilité quotidienne, les parcours résidentiels, les dynamiques de périurbanisation et de gentrification, l’espace public et la gestion des réseaux. LaRevueDurable a publié deux articles de Vincent Kaufmann (nos 18 et 45), une interview sur l’abîme qui sépare la liberté de l’hypermobilité (n° 31) et prépare le dossier n° 58 sous son patronage.

http://lasur.epfl.ch

 

 

Michel Pimbert est professeur à l’Université de Coventry, au Royaume-Uni, où il dirige le Centre pour l’agroécologie, l’eau et la résilience. Il étudie les politiques et les pratiques d’agroécologie et de souveraineté alimentaire, la gouvernance et la gestion adaptative de la biodiversité et des ressources naturelles, l’action et les méthodes de recherche participative, ainsi que les processus démocratiques délibératifs. Son constat : toute gouvernance des systèmes alimentaires dans laquelle fermiers et citoyens participent à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques agricoles et alimentaires favorise des modes de subsistance et des environnements plus soutenables. LaRevueDurable a publié un article de lui (n° 6), un autre sur ses travaux (n° 22), une interview sur son parcours (n° 27) et prévoit un dossier sous sa houlette en 2017 ou 2018.

www.coventry.ac.uk/research/research-directories/researchers/michel-pimbert

 

 

Sophie Swaton est chercheur enseignante à l’Institut de géographie et durabilité (IGD) de la Faculté des géosciences et de l’environnement (FGSE) de l’Université de Lausanne, en Suisse. Philosophe, spécialiste de l’économie sociale et solidaire et de la transition écologique, Sophie Swaton est impliquée dans le projet Volteface « L’énergie citoyenne peut-elle devenir un nouveau paradigme énergétique dans le contexte de la transition écologique en Suisse Romande ? » qui a pour origine les dossiers de LaRevueDurable sur l’énergie citoyenne (nos 51 et 54).

Uni-Sciences Lausanne